Art

EstELLE Penain conjugue sa passion de la poésie à la lumière de la peinture, faisant éclore la magie mystique qui l’habite lorsqu’elle pose son pinceau sur la toile. Après un premier travail autour d’une recherche de sens, elle trouve son inspiration dans les élements de l’univers et de la nature. Une longue recherche artistique et spirituelle l’a conduite à voyager et à puiser au coeur de différentes traditions et cultures qui influencent aujourd’hui son travail. Elle médite souvent avant de poser son pinceau et se laisse aller à la vie qui coule à ce moment là à travers elle, comme une source. Elle laisse la liberté absolue à la créativité, peignant dans l’instant présent. Elle s’intéresse depuis de longues années aux recherches sur l’esprit et la matière. Aujourd’hui, elle en fait son terreau d’expression.

Travail inspiré par la MATRICE de toute vie. La Naissance. Le chemin vers la Vie.

 

La Voie de l’éveil – Le chemin du Mariage avec chaque partie de Nous/Du Tout

L’harmonie représentée par le rond, symbole de l’unité, est devenue un centre d’intérêt particulier pour l’artiste. Son inspiration et imaginaire s’expriment dans la forme ronde tel un vortex symbolisant un univers matriciel, c’est à dire un utérus cosmique. EstELLE Penain s’est intéressée à la forme du rond, du cercle, de la roue énergétique car sa vie est orientée vers une recherche d’harmonie dans tous les domaines de sa vie. Cela implique un travail sur soi, une conscience, un chemin pour tenter d’équilibrer sa vie du mieux possible. Cette quête l’a amenée à diverses expériences artistiques et spirituelles qui se traduisent aujourd’hui dans cette représentation de l’harmonie par une série sur les sept chakras principaux, vortex de lumière ou mandalas. C’est également une représentation du FEMININ créatif devenu VIVANT par la représentation du ROND.  L’artiste, EstELLE Penain, pense que de l’infiniment petit à l’infiniment grand, l’univers crée à partir d’une cellule, d’un point, donc d’un rond. Elle s’est donc imaginée les chakras cosmiques comme représentation d’un chemin spirituel qui part de la matière pour s’envoler vers l’invisible. EstELLE a imaginé que l’Univers serait le corps d’un Dieu. Les galaxies et leurs planètes représenteraient des cellules du corps cosmique de ce Dieu. Et notre Univers serait la représentation d’un corps cosmique à l’échelle de l’infiniment grand dont nous, les humains, serions des bactéries. Le corps cosmique aurait lui aussi des centres énergétiques appelés galaxies.Tel est le thème de cette série sur 7 galaxies, 7 chakras, 7 couleurs, habillée par la poésie d’EstELLE Penain.

YIN YANG – FEMININ MASCULIN

Depuis la nuit des temps, deux aspects de la vie et de l’univers caractérisent l’espèce humaine : le féminin et le masculin, appelés aussi le Yin et le Yang. L’harmonisation des deux serait- elle le point d’équilibre entre l’ombre et la lumière ? Entre le chaud et le froid ? Le jour et la nuit ? La terre et le ciel ?

Le Yin représente la part féminine de la nature, l’intime, le mystère, l’intérieur et son astre est la lune. Le Yang représente la part masculine, l’action, l’extérieur et son astre est le soleil. Dans le Yin, il y a toujours un peu de Yang et vice versa. Les deux dansent comme un couple alchimique, heureux de partager les qualités de chacun comme une richesse nécessaire à l’accomplissement de Soi, de l’éveil, de l’ascension vers son être profond.

Travail inspiré par l’univers. EstELLE médite toujours avant de poser son pinceau. L’inspiration vient alors et comme une danse, les images, les visions, les envies sont posées dans un moment de grâce qu’elle chérit. L’Univers est composé de cellules, comme la matrice de l’utérus. Elle donne vie à ses enfants, les comètes, les étoiles, les galaxies, les planètes… Voyage dans l’infini… De la Mère la Terre vers le Père Ciel, l’union des deux s’appelle l’harmonie…